Ballade nord-irlandaise

Publié le par Carole

Tout semble normal: comme des dizaines de fois par jour, il passe derrière ma chaise pour se rendre à son bureau. Cette fois-ci, il regarde dans ses tiroirs, remet quelques objets à Mona. Quand elle lui en demande la raison, il répond d'un simple "I won't need them" - je n'en n'aurai pas besoin. Il jette un dernier regard sur sa table comme pour vérifier de ne rien oublier, met son livre dans son sac à dos, et lance un "See you guys!" avant de passer la porte.

Il est 12h30, l'heure de la pause déjeuner. Cette scène est bien classique à une notable exception: Ciaran, mon chef vient d'être licencié; il ne reviendra plus !

Son visage fermé pendant la collecte de ses affaires m'a mis la puce à l'oreille mais je ne veux pas y croire (Mais non tu as trop d'imagination ma p'tite!). Et une fois tout le monde (ou presque) revenu de déjeuner, Mona annonce la nouvelle à l'équipe. La raison invoquée en haut lieu: décision commerciale! Euh pardon hein quoi?? et à part un truc qui ne veut absolument rien dire, vous avez une autre explication??? Non, bon ben ok!

L'après-midi est difficile: l'ambiance est lourde, le bureau silencieux comme jamais. Et malgré tout, dur dur de se concentrer! La soudaineté du licenciement nous a tous pris de court. Pas d'aurevoirs, même pas la traversée dramatique du bureau avec son carton rempli d'objets personnels dans les bras comme dans les films.

Je ne peux pas m'empêcher de jeter de nombreux regards sur le bureau désormais vide. Certes il n'est pas mort, mais sa présence et son humour va bien me manquer. Qui va râler désormais quand je vais vouloir poser des vacances?

Alors en hommage à mon chef de Belfast, et à mon état mélancolique d'aujourd'hui

 

 

Publié dans Humeur

Commenter cet article

kiaora 07/09/2010 06:34



ah ben...c'est spur que ça a du te faire un choc..et l'ambiance devait être bien "bizarre" ce jour là!


 


j'espere que depuis la semaine dernière tu as eu le temps de "digérer" la nouvelle et le manque...on a toujours besoin d'un Irlandais à ses côtés! en fait je sais pas mais ça sonne bien!


A.