Découverte olympique

Publié le par Carole


P1040696

Bannière du Pacific Coliseum où se déroulaient

le Patinage artistique et le Short Track


Le mois dernier, j’ai fait la découverte d’un sport dont j’ignorais totalement l’existence avant d’éplucher le programme olympique.

Non, ce n’est pas le Curling! Ca je connais, j’en ai même fait en décembre! Et puis vu qu’on en parle, le curling c’est très sympa à regarder, un peu comme regarder sa famille jouer à la pétanque, sauf que Tonton Lulu ne sautille pas en lançant la boule mais glisse très gracieusement sur la glace. On s’y prend au jeu en entendant ces frêles demoiselles crier les instructions aux collègues, ou ces hommes balayer de toutes leurs forces (comme quoi il est génétiquement possible aux mâles de passer le balai contrairement aux dires de certains…).

Mais ce n'est pas du curling dont je veux parler, mais d’un sport où la Corée est reine, le Canada très bon et la France inexistante : la patinage de vitesse sur piste courte (en anglais short track speed skating). Pour commencer, il ne faut le confondre avec le patinage de vitesse (sur piste longue). La différence? Déjà comme son nom l’indique, la longueur de la piste est différente, Mais ce n’est rien. En patinage de vitesse, le concurrent patine contre lui-même, contre la montre, et bien qu’ils passent 2 par 2, l’important c’est le chrono!

En short track, ils sont au minimum 4 sur la piste en même temps et là, le principe est simple, il faut juste passer la ligne le 1er. Alors, ça joue des coudes, ça se faufile et attention aux chutes! Elles sont légions. Rares sont même les courses où tout le monde reste sur ses patins! A Turin, en 2006, un concurrent est d’ailleurs devenu Champion Olympique, bien qu'au tour précédent il était bien décroché à la 4° position, les 3 autres étant tombés dans la dernière longueur.


short-track relayLa cohue du Short Track avec 3 nations phares :
La Corée, les USA et le Canada

 

Et c’est ça qui me plaît : tout peut arriver, même si on est bon dernier. C’est spectaculaire, les gradins sont en folie dès le départ (il faut dire que les Canadiens sont bons à ce jeu là!) Messieurs de la Fédération des Sports de Glace, faîtes la promotion de ce sport svp, il est si prenant!

Commenter cet article