Il court, il court le furet....

Publié le par Carole

L'année dernière, si vous vous en souvenez bien, j'avais assisté au  Sun Run - course très populaire de Vancouver - en tant que spectatrice et reporter. Ma société a monté une "équipe", s'occupe de l'enregistrement de ses employés, paie la moitié des frais d'inscriptions, va chercher les t-shirts, les dossards, puces électroniques... Alors oui, je m'inscris! Après tout, je l'avais bien dit l'an dernier que je voulais le faire"

 

Après quelques mois de préparation intense.... oui enfin intense on se comprend: je suis allée coourir en gros une fois par semaine le dernier mois au lieu d'une fois tous les 2, 3 ou 4 mois d'habitude! et hop le dimanche 9 mai lever à 7heures... comme en semaine grrrrrrrr pour aller courir 10km (quelqu'un me rappelle pourquoi je fais ça déjà??), on enfourche son vélo et direction Downtown pour le départ. Heureusement, je ne suis pas seule, Anne, ma colloc' aussi est de l'aventure. Ca aide un peu pour la motivation quand même!

On devait se retrouver au bureau avec les collègues, y laisser ses affaires, et rejoindre la ligne de départ en groupe. Comme dirait Hannibal dans l'Agence Tous Risques, "j'adore qu'un plan se déroule sans accrocs". La porte de l'immeuble était donc fermée (ben oui on est dimanche!), et les 2 collègues dont j'ai le numéro de tel ne répondent pas. Ça commence bien cette histoire!! Me voici coincée avec un sac à dos et 2 casques à vélos, et pas vraiment envie de me rajouter du poids pour la course. Heureusement Radio-Canada est à 2 blocs, Francis et Véronique y travaillent ce week-end, je peux donc leur confier mes affaires!! Que la course commence!!

Anne qui est inscrite dans un catégorie supérieure à la mienne me laisse pour rejoindre son point de rassemblement.

Déchargée de mon fardeau, je me dirige vers la ligne de départ, enfin la RUE de départ. Et oui 51000 personnes ne tiennent pas sur une seule ligne, il faudra plusieurs pâtés de maison pour les contenir tous. Le départ est donné à 9h, Les premiers, les meilleurs, ceux qui sont là pour la performance, s'élancent. Petit à petit, les différents groupes partent à leur tour. Moi je suis un "dossard blanc" (temps prévu entre 1h et 1h15), je franchis la ligne de départ à 9h50 soit plus de 20 minutes après l'arrivée du premier!

Quoiqu'il en soit, me voilà partie pour 10 km. On a beau participer à LA course emblématique de Vancouver, Quand on aime pas courir, ben 10 bornes c'est long! Heureusement, le parcours vous fait passer par de beaux endroits de la ville, Stanley Park, English Bay, Le pont de Burrard... Ca rend la course plus agréable, enfin légèrement moins désagréable quoi! La longue ligne droite de la 6° avenue qui fait environ 2km à elle toute seule est ho-rri-ble, Elle semble ne jamais finir, on voit des coureurs à perte de vue, le pont synonyme de desrnier km ne veut jamais arriver! Et enfin le voici, le pont de Cambie tant attendu et qqs centaines de mètres plus loin l'arrivée près de BC Place!

La grande difficulté de la course est, outre la distance, le fait de slalomer parmi les marcheurs. En effet de nombreux participants font tout ou partie de la course en marchant. Ils doivent normalement se trouver dans le dernier groupe, mais bien sûr le monde ne respecte pas cette règle et s'inscrit un peu dans n'importe quel groupe

 

Enfin, après 1h10 de course me voilà arrivée et j'ai le droit de me battre avec mes collègues de courses pour la collation des coureurs: quelques quartiers d'orange, des bananes, jus de fruits... Et surtout le bonheur de l'avoir fait !

Anne m'attendait à l'arrivée avec mes affaires qu'elle avait récupéré à Radio-Canada. Elle a couru en moins de 50 minutes... et est donc arrivée au moment ou moi je m'élançait!!

 

La conclusion de l'aventure; Ben je n'aime pas courir, mais le Sun Run est particulier, de là à en faire une tradition... réponse en 2011!

Publié dans Divers

Commenter cet article

anne 04/06/2010 08:59



eh oh bien sûr qu'on le refait l'année prochaine et avec un meilleur temps chacune!!en plus cette fois ci on ne se fera pas avoir...ni pour les sacs, ni pour nos Ipod..on pourra courir avec la
Zic!


sinon j'aime beaucoup "enfin débarassée de mon fardeau"...on dirait que tu parles de moi ha ha!


tu as oublié de préciser l'excellent Brunch qui a suivi cette matinée trépidante ..yummy!