Au fil de l'eau

Publié le par Carole

J’ai rajouté un nouvel album photo suite à ma balade solitaire à Lynn Valley. Comme dit précédemment, je commence à explorer les alentours de Vancouver. Dimanche, j’ai eu envie d’aller voir du côté de Lynn Canyon Park ce qui se passait. Myriam, compagne de rando était prise alors j’y suis allée toute seule comme une grande.

Bon déjà ça commence par un défi pour moi : un pont suspendu !! Je connaissais son existence mais ça se confirme : j’aime pas ça ; mais alors vraiment pas !! La rivière, la chute à 50 m en dessous, c’est beau… enfin si j’en crois les réactions des gens sur le pont. Vous n’avez quand même pas cru que j’allais m’arrêter et regarder en contrebas ??? Mais ça va pas bien la  tête ?! Pourquoi ils n’ont pas construit un bon vieux pont en béton ? Ok ça détruit le paysage, mais au moins ça ne tangue pas !!

J’AIME PAAAAS LES PONTS SUSPENDUS !!!




L’endroit est superbe (je vous laisse aller voir les photos) quoiqu’assez touristique – enfin ce n’est pas Les galeries le 1er samedi des soldes non plus !- Et puis, il faut dire aussi que le soleil est de sortie ce week-end et qu’il attire les gens dans les parcs ! D’ailleurs, ici ils ne se contentent pas de se balader, ils se baignent !! L’eau doit être à 13°C… Même la bretonne que je suis a du mal à tremper ses pieds ! Ils sont fous ces Canadiens !



Dès qu’on quitte les chutes, l’endroit est plus calme, moins fréquenté et la balade est par conséquent un peu plus agréable. 2h de promenade « solitaire » le long de la Lynn River entrecoupées de pauses-lecture au bord de la rivière et me revoilà au point de départ… Le pont n’est pas beaucoup plus tentant au retour… Allez courage !

C’était quand même un très joli endroit ; je reviendrai malgré ce fichu pont!

Publié dans Vancouver

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

muriel 29/05/2009 22:33

de mieux en mieux Vancouver ! Tu ferais une bonne ambassadrice pour promouvoir le tourisme à Vancity... mais pas le pont suspendu pour moi non plus.